DiabSurf, le diabète sur l'Internet > DiabSurf Light  

Urgences > Hypoglycémie : Prévention DT1 >>>


Prévention de l'hypoglycémie : Diabète de type 1

1) Prévention de la récidive

- Repas comportant des aliments non glucidiques (les aliments non glucidiques, notamment les fibres et les protéines, contribuent à limiter la rapidité et l'importance de l'élévation de la glycémie après repas à un niveau ne conduisant pas au passage dans les urines d'une partie des glucides du repas).

- Respect des heures des repas lorsque l'on n'utilise pas un schéma "basal-bolus".

- Respect des heures d'injection par rapport aux repas.

- Faire les injections à l'intérieur d'une même zone d'injections avant de changer de zone, sans chevaucher les endroits d'injections.

- Technique impeccable pour les injections d'insuline.

- Précautions en cas d'activité physique importante :
. baisser les doses d'insuline, ou manger avant, pendant et après, ou les deux,
. ne pas faire une injection dans une zone qui travaillera beaucoup pendant le sport,
. en cas d'efforts très importants dans l'après-midi ou la soirée, ne pas oublier de prendre une collation supplémentaire au coucher, pour ne pas faire d'hypoglycémie pendant la nuit.

- Abstention vis-à-vis des boissons alcoolisées, sauf en quantité modérée et uniquement lors des repas.

2) Prévention de la gravité

- Toujours avoir du sucre sur soi.

- Port d'une carte de diabétique mentionnant que l'on doit recevoir du sucre ou une boisson sucrée, que l'on en a sur soi, et la façon de le donner.

- Eviter de se trouver dans des situations d'hypoglycémie, sans pouvoir y faire face soi-même ou sans que l'entourage puisse y faire face (sucre sur soi, paquet de biscuits laissé dans la boîte à gants de la voiture, en voyage prévoir que le train peut avoir du retard et que l'on ne pourra pas manger à l'heure, qu'il peut y avoir un bouchon sur l'autoroute et que l'on ne pourra pas prendre du sucre s'il se trouve dans le coffre de la voiture...).

- Abstention vis-à-vis des boissons alcoolisées, sauf en quantité modérée et uniquement lors des repas.

- Avoir du Glucagen et son matériel d'injection dans le bac à légumes de son réfrigérateur. Emporter du Glucagen et son matériel d'injection pendant des stages sportifs et s'assurer qu'une personne saura vous l'injecter.

- Le diabétique vivant seul doit prévenir son entourage : "si je ne vous ai pas dit bonjour en partant, si je n'ai pas ouvert mes volets, si je ne suis pas à l'heure au travail... c'est que je suis en hypoglycémie. La clé de ma porte est à tel endroit, le glucagon est à tel endroit...".

- A l'hôtel ou pour les voyages de nuit en couchette, il est prudent de se faire réveiller par le portier de l'hôtel, le contrôleur des wagons-lits... Mettre également sa carte de diabétique en évidence sur sa table de nuit à l'hôtel ...  c'est simple et efficace pour informer que l'on est diabétique alors que l'on est sans connaissance.

- En cas de troubles digestifs empêchant l'alimentation, toujours voir son médecin (hospitalisation éventuelle).
 

Copyright DiabSurf

http://www.diabsurf.com