DiabSurf, le diabète sur l'Internet > DiabSurf Light  

Urgences > Hypoglycémie : Niveaux de glycémie >>>


Malaise hypoglycémique : Niveaux de glycémie

On définit l'hypoglycémie par :
- une glycémie inférieure à 0,70 g/l avec des symptômes compatibles avec une glycémie basse,
- ou une glycémie inférieure à 0,50 g/l qu'il y ait ou non des symptômes associés.

On définit le malaise hypoglycémique par l'existence de symptômes résultant de l'abaissement de la glycémie.

Plus la glycémie est basse, plus il y a de risque de faire un malaise, et plus ce malaise risque d'être important.

Les malaises surviennent habituellement lorsque la glycémie est inférieure à 0,60 g/l, mais ce n'est pas une règle absolue et on ne peut pas fixer de seuil exact de glycémie à partir duquel on aura, ou on n'aura pas de malaise, parce que :
- la rapidité de la baisse de la glycémie,
- l'importance de la baisse de la glycémie,
- et le niveau de contrôle du diabète,
interviennent également dans la venue d'un malaise.

Par exemple :
- si le diabète est chroniquement mal contrôlé avec des glycémies toujours très élevées aux alentours de 3,00 g/l, et qu'en quelques minutes la glycémie passe de 3 g/l à 0,80 g/l, on peut avoir une sensation de malaise lorsque la glycémie passe en dessous de 1,20 g/l,
- alors que si le diabète est bien équilibré, et que la glycémie passe très lentement de 1,00 g/l à 0,30 g/l, le malaise peut ne débuter que lorsque la glycémie passe en dessous de 0,40 g/l.

La façon dont la glycémie baisse influence également un peu la nature des symptômes :
- si elle baisse brutalement et que les premiers signes de malaise surviennent alors que la glycémie est supérieure à 0,70 g/l, ces premiers symptômes sont surtout des signes en relation avec les hormones du système de lutte contre l'hypoglycémie (palpitations, accélération du coeur, sueurs, pâleur, tremblements, sensation de faim, crampes abdominales),
- si elle baisse très progressivement les signes en relation avec les hormones du système de lutte contre l'hypoglycémie peuvent être moins marqués et sont associés aux signes de mauvais fonctionnement du cerveau.

 

Copyright DiabSurf

http://www.diabsurf.com