DiabSurf, le diabète sur l'Internet > DiabSurf Light  

Que faire si... > Hyperglycémie à jeun DT2 >>>


Hyperglycémie à jeun : Diabète de type 2

1) La glycémie en fin de nuit et le matin à jeun est due à une production de sucre par le foie.

Elle n'est pas due à des glucides du repas de la veille au soir qui seraient restés dans le sang jusqu'au lendemain matin.

La production de sucre par le foie est sous la dépendance de l'insuline fabriquée par le pancréas :
- s'il y a suffisamment d'insuline, la glycémie à jeun est normale,
- s'il n'y a pas suffisamment d'insuline, le foie fabrique plus de sucre que nécessaire.

Les comprimés les plus appropriés pour freiner la production de sucre par le foie sont ceux qui stimulent la fabrication de l'insuline même dans l'intervalle des repas (sulfamides hypoglycémiants).

Au fil des années, le pancréas a de plus en plus de difficultés pour fabriquer l'insuline, et il est habituel de devoir augmenter le nombre de comprimés et d'utiliser les comprimés les plus puissants.

2) Une fois sur deux, après une dizaine d'années, l'augmentation du nombre de comprimés, même les plus puissants, ne permet plus d'obtenir une glycémie normale le matin à jeun ou dans la journée.

Il est assez souvent possible de "garder les comprimés" pendant quelques années supplémentaires en ajoutant au traitement oral maximum, une injection d'insuline retard le soir au coucher.

Le principe de ce traitement mixte est :
- d'utiliser l'insuline à la dose permettant de normaliser la glycémie à jeun, de façon à faciliter l'action des comprimés,
- de conserver les comprimés pendant la journée, de façon à ce qu'ils prennent en charge les repas.

3) Après 2 à 4 ans de traitement mixte, il est habituel que la glycémie à jeun soit normale grâce à l'injection d'insuline du soir, mais que la glycémie avant le repas du soir soit de plus en plus élevée du fait de l'action insuffisante des comprimés face à l'évolution naturelle de la maladie.

Dans ce cas, les comprimés peuvent être arrêtés car ils sont inutiles.

On utilise alors une injection d'insuline avant le petit déjeuner et avant le repas du soir, ou 3 ou 4 injections si cela est nécessaire, comme en cas de diabète de type 1.
 

Copyright DiabSurf

http://www.diabsurf.com