DiabSurf, le diabète sur l'Internet > DiabSurf Light  

Insuline > Hyperglycémie après repas DT1 >>>


Hyperglycémie après repas : Diabète de type 1

L'hyperglycémie après les repas peut être combattue par différents moyens.

1) Equilibre alimentaire

La glycémie 1h30 après les repas dépend de la quantité de glucides avalés, mais aussi de la quantité d'aliments n'apportant pas de glucides.

Les aliments non glucidiques, notamment les fibres (crudités et légumes chauds) et les protéines (viande ou poisson), contribuent en effet à limiter la rapidité et l'importance de l'élévation de la glycémie après repas.

Manger des crudités, des légumes chauds, de la viande ou du poisson, ainsi que des laitages, à tous les repas, en plus des aliments glucidiques, est donc une excellente habitude.

2) Activité physique

Les glucides apportés par les repas sont stockés dans les muscles et dans le foie.

En l'absence de diabète, les muscles stockent environ 70% du sucre apporté par un repas, tandis que le foie ne stocke qu'environ 30% du sucre apporté par ce repas.

En cas de diabète, les muscles sont moins sensibles à l'insuline et les glucides des repas ont donc une difficulté à être stockés dans les muscles.

Or si les muscles sont bien entretenus par une activité physique régulière, leur sensibilité vis-à-vis de l'insuline augmente, et la capacité de stockage des glucides dans les muscles est améliorée même dans l'intervalle des moments d'activité physique.

Par conséquent, une activité physique régulière améliore beaucoup les glycémies après repas.

3) Insuline

Il faut tout d'abord que la glycémie avant le repas et la glycémie avant le repas suivant (ou avant le coucher) soient correctes suite à l'adaptation des doses d'insuline.

Lorsque c'est le cas, si la glycémie 1h30 après un repas est régulièrement très élevée (plus de 2 g/l), il existe plusieurs solutions :

- Soit déplacer dans la journée, une partie des glucides de ce repas, et augmenter si besoin la dose d'insuline couvrant la période où vous aurez déplacé cette portion de glucides.

- Soit, si ce n'est pas déjà le cas, associer un peu d'insuline rapide dans l'injection d'insuline retard. Une collation peut alors parfois être nécessaire dans l'intervalle des deux repas.

- Soit, si vous utilisez déjà un mélange d'insulines rapide et retard, augmenter la dose d'insuline rapide et prendre obligatoirement une collation dans l'intervalle des deux repas.

Il faut cependant aussi prendre en compte des éléments suivants :

- La glycémie 1h30 après les repas ne dépend pas que de la dose d'insuline et de la quantité de glucides. Elle dépend aussi de la quantité d'aliments n'apportant pas de glucides. Les aliments non glucidiques, notamment les fibres (crudités et légumes chauds) et les protéines (viande ou poisson), contribuent en effet à limiter la rapidité et l'importance de l'élévation de la glycémie après repas.

- Les ajustements de l'insuline ne peuvent que rarement "rattraper" correctement les glycémies après les repas dont l'index glycémique est élevé.

Manger des crudités, des légumes chauds, de la viande ou du poisson, ainsi que des laitages, à tous les repas, en plus des aliments glucidiques, est donc une excellente habitude.
 

Copyright DiabSurf

http://www.diabsurf.com