DiabSurf, le diabète sur l'Internet > DiabSurf Light  

Insuline > Hyperglycémie à jeun DT1 >>>


Hyperglycémie à jeun : Diabète de type 1

L'hyperglycémie le matin à jeun est habituellement due à une dose d'insuline retard insuffisante ou à un malaise hypoglycémique qui a conduit à se resucrer pendant la nuit.

Il existe également des causes plus rares, dont il faut discuter avec votre médecin :

1) Insuline retard d'action trop courte

Il y a hyperglycémie tous les matins et l'augmentation de la dose d'insuline entraîne des hypoglycémies pendant la nuit.

L'utilisation de la peau des cuisses pour faire les injections d'insuline retard du soir peut éventuellement être utile car c'est à cet endroit que la libération de l'insuline est la plus lente.

On peut aussi envisager l'utilisation d'une insuline d'action plus prolongée.

2) Variabilité de la libération de l'insuline retard

Il peut arriver que le profil de libération de l'insuline retard ne soit pas identique chaque jour, avec pour conséquence une variabilité de la glycémie à jeun.

Un changement de type d'insuline peut éventuellement être utile, ou un partage de la dose d'une insuline agissant 24 heures, en une injection le matin et le soir de cette insuline agissant 24h ou d'une insuline agissant 12h.

L'utilisation d'une pompe à insuline est également une solution intéressante.

3) Phénomène du rebond

Hypoglycémie modérée en fin de nuit, très progressivement installée, avec une réaction de l'organisme faisant produire du sucre par le foie.

Mais cette réaction a été très douce, sans entraîner de malaise, ni le réveil.

4) Phénomène de l'aube

Chez certains diabétiques, les besoins en insuline sont plus importants en fin de nuit qu'en début de nuit.

Il n'y a pas d'hypoglycémie pendant la nuit, et tout se passe comme si l'organisme est moins sensible à l'insuline en fin de nuit.

La démonstration de cet état peut être faite en mesurant plusieurs nuits de suite la glycémie entre 3 et 4 heures du matin : elle est normale ou discrètement élevée, mais à une valeur nettement moins importante que le lendemain matin au réveil.

La solution peut être d'utiliser une pompe à insuline programmée pour délivrer un taux de base plus important à partir de 4 heures du matin.

5) Diabète instable vrai

Il peut exister une variabilité très importante de la glycémie, le diabète paraissant alors se comporter de façon incohérente le matin à jeun, mais aussi pendant la journée avec par exemple une glycémie à 4,00 g/l en fin d'après-midi, puis à 0,30 g/l à la même heure le lendemain alors qu'il n'y a eu aucun événement particulier pouvant en être responsable.

Ce phénomène, qui est lié au diabète lui-même, est d'autant plus fréquent que le diabète est ancien.

Dans ces cas, un schéma insulinique en multi-injections permet de réagir au plus près des événements glycémiques. L'utilisation d'une pompe à insuline est également une solution intéressante.
 

Copyright DiabSurf

http://www.diabsurf.com