DiabSurf, le diabète sur l'Internet > DiabSurf Light  

Alimentation > Repas de fêtes DT1 >>>


Repas de fêtes : Diabète de type 1

Les repas de fêtes posent généralement moins de problèmes qu'on ne le pense car ils offrent plus de choix que les repas habituels.

S'il s'agit simplement d'un repas habituel complété par un dessert (anniversaire...) il suffit de manger l'entrée de crudités, les légumes chauds et la viande, de ne pas manger les féculents, et de prendre une part de dessert comme tout le monde.

Les aliments non glucidiques, notamment les fibres (crudités et légumes chauds) et les protéines (viande ou poisson), contribuent en effet à limiter la rapidité et l'importance de l'élévation de la glycémie après repas.

S'il n'y a pas de légumes, il faut augmenter un peu la dose d'insuline (+20%) qui couvrira la période du repas, prendre le moins possible de féculents, et prendre une part de dessert.

S'il s'agit d'un repas de fêtes (fin d'année, mariage...) il faut aussi manger plus de légumes que de féculents, et augmenter la dose d'insuline qui couvrira la période du repas, mais il y a trois éléments inhabituels à prendre en compte :
- le repas dure beaucoup plus longtemps avec un délai souvent important entre chaque plat,
- le choix de boissons alcoolisées est souvent plus important : apéritif, puis vin blanc, puis vin rouge, puis champagne, puis éventuellement pousse-café,
- le repas est éventuellement suivi d'une activité physique (danse).

Or ces trois éléments sont de nature à favoriser l'hypoglycémie, et qui plus est, à un moment où une hypo serait particulièrement mal venue !

Il est donc légitime d'augmenter la dose d'insuline qui couvrira la période du repas, mais pas trop sous peine d'hypoglycémie. Une augmentation de 20% est habituellement un bon compromis, et la comparaison de la glycémie avant repas avec la glycémie 4 heures après repas vous sera utile pour agir au mieux lors du prochain repas de fêtes.

Bonnes Fêtes...
 

Copyright DiabSurf

http://www.diabsurf.com