DiabSurf, le diabète sur l'Internet > DiabSurf Light  

Alimentation > Boissons alcoolisées >>>


Boissons alcoolisées

1) Le contenu en sucre est variable selon le type de boissons alcoolisées.

Boisson alcoolisée

  Alcool  

  Quant  

  Glu  

   Cal   

Apéritifs (Martini, Cinzano,
St Raphaël, Vermouth, Bartissol...) 

14-15°

50 cc

7-8 g

65-75

Vins blancs secs (Alsace,
Bourgogne blanc...)

10-12°

120 cc

1-2 g

70-80

Vins blancs liquoreux (Sauternes,
Monbazillac, Jurançon...)

15-16°

120 cc

15 g

175

Vins rouges (Bordeaux,
Bourgogne, Beaujolais...)

10-12°

120 cc

0 g

65-80

Champagne brut

12-13°

100 cc

1 g

70

Whisky, Vodka, alcools
blancs de fruits, rhum...

45°

50 cc

0 g

125

Bière

2,5-4°

250 cc

10 g

75-100

Bière «sans alcool»

0,8°

250 cc

14 g

75

Cidre brut

5-6°

250 cc

1-2 g

100

Cidre doux

2-3°

250 cc

12 g

100

- Les volumes de ce tableau sont des quantités usuelles (le whisky se boit habituellement en plus petite quantité que le vin !)
- Pour information, un verre "à moutarde" plein contient 100cc.
- La bière contient beaucoup de sucre, et du fait de son faible degré en alcool il est fréquent d'en boire entre les repas, et en quantité non négligeable.
- La bière "sans alcool" contient plus de sucre que la bière "normale".

2) Effet sur la glycémie :

L'élévation de la glycémie concerne surtout la bière avec ou sans alcool, le cidre et les liqueurs.

La consommation d'un peu de vin dans le cadre d'un repas ne modifie pas la glycémie postprandiale, et une consommation modérée de vin rouge (1 à 2 verres par repas), et régulière, peut être bénéfique sur le plan cardio-vasculaire.

Le risque d'hypoglycémie ne doit pas être sous-estimé car l'alcool bloque la fabrication de sucre par le foie, ce qui favorise les hypoglycémies et les rend plus sévères et plus prolongées. Et l'activité physique accentue le problème.

Autrement dit :
- Un peu de vin pendant les repas ne pose pas de problème vis-à-vis du diabète.
- La consommation de boissons alcoolisées en dehors des repas peut être dangereuse.
- La modération est de rigueur, que l'on soit diabétique ou non...
- Ne pas dépasser les doses prescrites !

3) Effet sur les triglycérides :

Que l'on soit diabétique ou non, les boissons alcoolisées peuvent augmenter les triglycérides (une des formes de transport des graisses dans le sang).

Ce n'est pas obligatoire, mais c'est plus fréquent en cas de diabète.

Et "quelques gouttes suffisent" !

En effet, ce n'est pas l'alcool consommé qui se transforme en triglycérides, mais la présence d'alcool même en très faible quantité, qui active la fabrication de triglycérides à partir d'autres nutriments.

Autrement dit, que l'on soit diabétique ou non, en cas d'élévation des triglycérides, mieux vaut éviter l'alcool, sous toutes ses formes, même en faible quantité.

4) Effet sur le poids :

L'alcool apporte 7 calories par gramme, ce qui n'est pas négligeable (environ 80 calories dans un verre de vin, et 800 calories dans un litre ! soit le même nombre de calories que 40 morceaux de sucre).

Les boissons alcoolisées sont donc particulièrement mal venues en cas d'excès de poids, comme cela est fréquent en cas de diabète de type 2.

5) On peut retenir :

- Pas de boissons alcoolisées dans l'intervalle des repas.
- Un ou deux verres de vin sont possibles :
. dans le cadre des repas,
. si le diabète est bien maîtrisé,
. si pas de problème de triglycérides,
. et si pas de problème de poids.

 

Copyright DiabSurf

http://www.diabsurf.com